eyJpZCI6IjQ0IiwiaWRlbnRpZmlhbnQiOiJjb3ZpZC1ub3RpY2UiLCJpc19tYWluIjoiMCIsInRpdHJlIjoiSG9yYWlyZSByXHUwMGU5Z3VsaWVyIiwiY29udGVudSI6IjxwPkxlIHBhdmlsbG9uIGRlIGxhIGZvcm1hdGlvbiBjb250aW51ZSBlc3Qgb3V2ZXJ0IHNlbG9uIGwnaG9yYWlyZSByXHUwMGU5Z3VsaWVyIDogZHUgbHVuZGkgYXUgdmVuZHJlZGkgZGUgN2gzMCBcdTAwZTAgMjFoMzAgXHUwMGUwIGwnZXhjZXB0aW9uIGR1IHZlbmRyZWRpIG9cdTAwZjkgbGEgZmVybWV0dXJlIHMnZWZmZWN0dWUgXHUwMGUwIDE3aC48XC9wPlxuPHA+UHJlbmV6IG5vdGUgcXVlIGwnXHUwMGU5cXVpcGUgZWZmZWN0dWUgZHUgdFx1MDBlOWxcdTAwZTl0cmF2YWlsIGRlIGZhXHUwMGU3b24gcG9uY3R1ZWxsZSBldCBxdSdpbCBlc3QgcHJcdTAwZTlmXHUwMGU5cmFibGUgZGUgcHJlbmRyZSByZW5kZXotdm91cyBhdmFudCBkZSB2b3VzIHByXHUwMGU5c2VudGVyIHN1ciBwbGFjZS48XC9wPlxuPHA+RW4gdG91dCB0ZW1wcywgdm91cyBwb3V2ZXogY29tbXVuaXF1ZXIgYXZlYyBub3VzIHBhciBjb3VycmllbCBhdSA8YSBocmVmPVwibWFpbHRvOmRmY0BjZWdlcGdhcm5lYXUuY2FcIj5kZmNAY2VnZXBnYXJuZWF1LmNhPFwvYT4gb3UgcGFyIHRcdTAwZTlsXHUwMGU5cGhvbmUgYXUgNDE4LTY4Ny01ODUxLjxcL3A+XG48cD5Wb3VzIHBvdXZleiBcdTAwZTlnYWxlbWVudCByZWpvaW5kcmUgbFx1MjAxOWVuc2VtYmxlIGR1IHBlcnNvbm5lbCBlbiBhcHBlbGFudCBkaXJlY3RlbWVudCBcdTAwZTAgbGV1ciBwb3N0ZSB0XHUwMGU5bFx1MDBlOXBob25pcXVlICg8YSBocmVmPVwiaHR0cHM6XC9cL2JvdHRpbi5jZWdlcGdhcm5lYXUuY2FcL1wiIHRhcmdldD1cIl9ibGFua1wiPmJvdHRpbiBkdSBwZXJzb25uZWw8XC9hPikuIEF2YW50IGRlIHZvdXMgcHJcdTAwZTlzZW50ZXIgYXUgQ1x1MDBlOWdlcCwgYXNzdXJleiB2b3VzIGRlIHByZW5kcmUgY29ubmFpc3NhbmNlIGRlcyBtZXN1cmVzIHNhbml0YWlyZXMgZW4gdmlndWV1ci48XC9wPiIsInBhcmVudF9zZWN0aW9uX2lkIjpudWxsLCJjbGFzc2VzIjoiIiwiY3JlYXRlZCI6IjIwMjEtMDQtMjcgMDk6MzM6NDgiLCJ1cGRhdGVkIjoiMjAyMi0wNC0yOCAxNjoyNjoxMCIsInVybCI6IiIsImxvZ3MiOiI1OCJ9

Modes contractuels dans le marché de la construction non-résidentielle (entre donneur d’ouvrage & | Juridique

Logo Cégep Garneau

Modes contractuels dans le marché de la construction non-résidentielle (entre donneur d’ouvrage &

JUR-118-TP

Description

Dans les dernières décennies, le secteur de la construction, particulièrement pour les projets de construction majeurs (pour des budgets au-delà de 10 M$ environ, autant dans les domaines publics que privé) a évolué plus rapidement avec l’arrivée de différents modes contractuels de construction entre le donneur d’ouvrage et l’entrepreneur. Toutefois, ces modes contractuels fonctionnent-ils? Sommes-nous prêts à envisager de nouveaux modes afin de remplacer ceux-ci? Irions-nous jusqu’à dire que les erreurs du passé ont rendu les acteurs du milieu plus aguerris aux embûches qui jalonnent ce secteur très actif?

Pour y répondre, il faut d’abord comprendre les enjeux du système ainsi que les modes actuels en place. Au-delà du mode traditionnel de l’appel d’offres à forfait, quels sont les autres modes qui nous sont offerts actuellement? Rien ne prépare les jeunes architectes ou ingénieurs, entre autres professions, à la connaissance de ces mécanismes avant leur sortie de l’université, diplôme en poche.

Cette formation, accessible à toute personne œuvrant dans le domaine de la construction, a pour but de faire connaître et comprendre les différents modes contractuels de construction liant un donneur d’ouvrage à un entrepreneur, tout en mettant en lumière la position des professionnels, ingénieurs et architectes au sein de cette relation. Cette formation s’applique au secteur non-résidentiel de la construction. À ce titre, ceci exclut la construction de maisons individuelles, mais peut inclure la construction de très grands complexes d’habitations du fait de la valeur financière du projet. Les modes contractuels dont il est question dans ce cours s’appliquent autant à des donneurs d’ouvrage du secteur privé que du secteur public. Encore une fois, c’est plutôt la taille et la complexité du projet qui fait que s’offre à lui la possibilité de plusieurs modes contractuels de construction.

Afin de mieux comprendre les différents modes contractuels, les avantages et désavantages propres à chacun seront détaillés dans le cadre de ce cours, une série d’exemples étayant les faits viendra solidifier le processus d’apprentissage. Des plages interactives avec les étudiants sont prévues afin que ceux-ci aient une participation régulière à l’évolution de l’apprentissage.

Objectifs

  • Acquérir une connaissance préliminaire et une meilleure compréhension des différents modes contractuels de construction
  • Déterminer les avantages et les désavantages, selon le mode contractuel de construction
  • Mieux reconnaître les différentes synergies qui existent entre les intervenants pour un mode contractuel déterminé

Clientèle cible

  • Architectes
  • Ingénieurs
  • Technologues en architecture ou en génie
  • Dessinateurs en bâtiment
  • Designers d’intérieur
  • Tout autre intervenant issu du milieu de la construction

Préalables

  • Avoir une connaissance de base du milieu de la construction
  • Avoir un fort intérêt en la matière

MATÉRIEL REQUIS

Aucun

Contenu

Donneurs d’ouvrages gouvernementaux (Québec, Canada), versus donneurs privés et/ ou domaine résidentiel

Les 7 principaux modes contractuels de construction (désavantages et avantages)

  • Mode à forfait
  • Mode clé en mains
  • Mode en gérance
  • Mode à taux coûtant majoré
  • Mode partenariat public-privé
  • Mode conception construction progressif
  • Mode de réalisation de projet intégré

Les modes contractuels entre le donneur d’ouvrage et l’entrepreneur dans le marché de la construction

*L'ordre des sujets abordés pourrait varier


FORMATRICE

Madame Annie Morissette est architecte principale, comptant plus de 30 années de pratique. Elle a étudié l’architecture à l’Université Laval, ainsi qu’à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse. Son expérience auprès de grandes firmes d’architecture a eu cours dans plusieurs pays, autant au Canada, qu’en Asie et au Moyen-Orient. Dès le début de sa carrière, elle est devenu rapidement en charge de projets majeurs pour de grands donneurs d’ouvrage. Après avoir vécu en Turquie plusieurs années, Madame Morissette revient au Québec afin de travailler avec la firme Aedifica de Montréal, pour ensuite collaborer avec la firme Régis Côté et associés de Québec. C’est au sein de Régjs Côté et associés qu’elle acquiert une expertise dans les projets en santé dans les milieux nordiques. Au fil de ses années d’expérience et des projets de construction, elle a su développer une réflexion face aux divers modes contractuels en vigueur dans le marché de la construction non-résidentielle.

Horaire et coûts

Du 8 au 22 février 2023 (les mercredis de 18 h à 21 h)
Durée : 9 heures
Du 8 février 2023 au 22 février 2023
EN CLASSE

Autofinancé
Coût : 152,10 $ + tx

Formulaire d'inscription Brio

Info alerte

J'aimerais recevoir un avis par courriel lors de la prochaine période d'inscription pour Modes contractuels dans le marché de la construction non-résidentielle (entre donneur d’ouvrage & (JUR-118-TP)

  • Cours à temps partiel
  • Durée: 9 heures
  • Emplacement: En classe
  • Coût : 152,10 $ + tx
  • Début de la prochaine cohorte :
    Le mercredi 8 février 2023

Pour plus d'information


Progressez jusqu'à vous renouveler, vous réaliser, vous retrouver et vous réinventer.

Développez vos compétences grâce à la formation
continue du Cégep Garneau

Logo Cégep Garneau
Milieu de travail d'exception en 2017 Cégep sans fumée
Logo Facebook Logo Twitter

Pavillon Simonne-Monet-Chartrand
1530, boul. de l'Entente
Québec (Québec) G1S 4S7

Téléphone : 418 687-5851
Sans frais : 1-866-311-1057
Télécopieur : 418 688-0375
dfc@cegepgarneau.ca